top of page
becca-tapert-u5e1kqW6E3M-unsplash.jpg

Vous souhaitez parler d'un sujet ou partager une expérience 

TOP 5 des EVJF ratés !




Un enterrement de vie de jeune fille ça se fête et c'est connu pour être une des meilleures journées de l'année.

Afin d'assurer la réussite, quelles sont les pièges à éviter?

Votre Team s'est penchée sur la question et revient vers vous avec ces 5 exemples d'histoires insolites.



1. Boire avec modération !


Une future mariée avait tout pour être heureuse, la veille du mariage, elle s’est laissée convaincre par quelques amies d’aller boire quelques verres dans des pubs …

Résultat : Elle a commencer par s’égarer dans un pub puis se réveiller le lendemain (le jour du mariage, donc) seule, dans une chambre d’hôtel à 12h30 (sachant que la cérémonie avait lieu à 13h). La future mariée a passé ce qui aurait dû être le plus beau jour de sa vie la tête dans les toilettes, avec une terrible gueule de bois ! Quatre jours plus tard, son fiancé l’a quitté, trop humilié par son absence lors du mariage.


2. La mauvaise chute …


Faites attention avec les grandes sorties "aventure" en pleine nature ! Celles-ci peuvent vous être fatales !

Histoire vraie : une future mariée se fait emmener par ses amies pour une journée sport aventure : zumba, bouées tractées… Tout était parfait jusqu’à ce que la future mariée fasse une mauvaise chute et reparte (sur un brancard) avec un hématome et une fracture de la boîte crânienne. Heureusement, l’enterrement de vie de jeune fille avait lieu six mois avant le mariage, ce qui a laissé le temps à la mariée de récupérer et de pouvoir ôter à temps l’horrible minerve héritée de son week-end !


3. Elle réclame des objets dans la rue : tiens, une arme !


Vous connaissez cette tradition qui veut que la future mariée soit équipée d’une épuisette et qu’elle demande aux inconnus rencontrés dans la rue de lui offrir un objet; n’importe lequel. Une jeune femme fête son enterrement de vie de jeune fille de cette façon. C’est alors qu’un inconnu lui offre un objet inattendu : une grenade Non, non pas un jouet, imaginez sa surprise.

Les filles ont eu le réflexe de l'amener au commissariat. Heureusement, la grenade était goupillée, imaginez la tournure qu'aurait pu prendre cet EVJF. Les journaux se sont emparés de l’affaire et le jeune homme a fini par se présenter au commissariat : il s’agissait d’un jeune militaire… qui apparemment, trouvait normal de se promener avec une grenade dans la poche.<